Accueil • Laiterie • Fabrication-1 • Fabrication-2 • Fabrication-3 • Fabrication-4 • AOC • Histoire

             
  De nouvelles recherches ont permis de trouver une faisselle* datant d'il y a 7500 ans près de Marmara prouvant qu'à cette époque la fabrication du fromage était connue.
    
  Une faisselle est un récipient (anciennement en terre cuite) percé de trous permettant l'égouttage du petit lait.
  Lorsque les paysans ont commencé à remonter le Danube, ils avaient avec eux des vaches et ont ainsi apporté en Europe la recette pour fabriquer du fromage, réserve alimentaire facilement transportable.
  
 

 
  Une hypothèse serait qu'au Moyen-Orient nos ancêtres, chasseurs-cueilleurs, qui transportaient probablement leurs aliments dans des outres en peaux auraient découvert fortuitement la transformation du lait. L'estomac des jeunes ruminants contient de la présure dont la présence dans le lait permet la séparation du petit-lait du caillé (fraction grasse et solide à la base du fromage).
   
 


Gravure rupestre de l'âge du bronze en Suède, montrant la présence de vaches

 
  Le fromage* est le résultat d'un caillage sous l'effet d'un coagulant (présure), puis d'un moulage, d'un égouttage et enfin un affinage. On transforme ainsi le lait en un produit facilement transportable et surtout digeste. Le lactose, qui provoque chez l'humain des diarrhées et autres troubles digestif, est évacué avec le petit-lait.
   
  Fromage est une déformation du mot formage qui désigne l'opération de moulage.
  Sources : les travaux de Richard Evershed, géochimiste à l'Université de Bristol.